Dual Cell : Hisense veut concurrencer les TV OLED en cumulant deux dalles LCD

Au CES 2020, le Triple Cell !
Dual Cell : Hisense veut concurrencer les TV OLED en cumulant deux dalles LCDCrédits : manaemedia/iStock

Au CES de Las Vegas, Hisense promet une télévision 4K UHD LCD avec des contrastes capables de rivaliser avec l'OLED. Pour arriver à ce résultat, le fabricant annonce une « première mondiale » : l'intégration de deux dalles, la première servant à filtrer le rétroéclairage pour la seconde.

Les télévisions OLED proposent des noirs bien plus profonds que les modèles classiques (LCD). Comme nous l'avons expliqué dans une précédente actualité, la raison est simple : le LCD impose l'utilisation d'un rétroéclairage, provoquant inexorablement des fuites de lumière (blooming).

Avec des diodes électroluminescentes organiques produisant elles même la lumière, les dalles OLED n'ont pas ce genre de problème, c'est pour cela que les noirs sont bien plus profonds. Mais les TV sont encore assez chères.

Une dalle filtre la lumière, l'autre affiche l'image

Hisense a eu une idée, présentée comme « une exclusivité mondiale », qui doit être une sorte de compromis : intégrer non pas une, mais deux dalles dans une même télévision. Dans l'ordre des couches, nous avons donc le rétroéclairage, une dalle Full HD pour le contrôler et enfin une dalle 4K UHD pour afficher l'image à l'écran.

Le constructeur explique que cette technique « va permettre de parceler la TV en plus de 2 millions de zones indépendantes (définition du Full HD) pour bloquer au mieux la lumière en provenance du rétroéclairage à destination de la dalle UHD ». Un schéma valant mille mots, le voici :

undefined

« Une profondeur des noirs équivalente à des TV OLED »

Le fabricant n'y va pas avec le dos de la cuillère pour vanter les mérites de son produit. Il annonce fièrement que « ce procédé, inédit sur le marché, va permettre d'avoir une profondeur des noirs équivalente à des TV OLED, pour une luminosité et une colorimètrie dignes d'un QLED ».

Hisense annonce une luminosité de 1 500 nits, la prise en charge de 100 % de l'espace colorimétrique DCI-P3 et un taux de rafraichissement de 100 Hz. Aucune information supplémentaire n'a par contre filtré : modèles qui en seront équipés, disponibilité, tarifs, durée de vie, etc.

Cette technologie est dans tous les cas intéressante (au moins sur le papier), mais il faudra maintenant voir ce qu'elle donnera une fois en place dans des télévisions vendues dans le commerce. Il sera alors temps de comparer le Dual Cell de Hisense à la concurrence et notamment aux TV OLED. 

2000 - 2021 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0326 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact