AMD : Les Ryzen 3 sont là, Threadripper et Vega arrivent, les APU Bristol Ridge reviennent

Un IGP vous manque et tout est perturbé
AMD : Les Ryzen 3 sont là, Threadripper et Vega arrivent, les APU Bristol Ridge reviennent

Décidément, AMD est très active cet été. La société qui se prépare à mettre sur le marché ses Radeon RX Vega et ses Ryzen Threadripper à 12 et 16 cœurs pense aussi à l'entrée de gamme. Elle met ainsi sur le marché ses Ryzen 3 dès 120 euros et relance ses APU... en 28 nm. 

Il y a quelques jours, AMD dévoilait ses deux modèles de Ryzen 3 : les R3 1200 et 1300X. Aujourd'hui, la société en dit plus sur ces deux références qui sont disponibles chez les revendeurs. Annoncés à 109 et 129 dollars, on devrait pouvoir les trouver entre 113 et 130 euros en France.

Plus de cœurs ou une partie graphique intégrée : quel sera votre choix ?

Dans la pratique, ils visent les Core i3 Kaby Lake d'Intel à deux cœurs, et plus spécialement les modèles 7100 (3 Mo de L3, 3,9 GHz) et 7300 (4 Mo de L3, 4 GHz) qui sont, eux, proposés entre 120 et 150 euros.

Le modèle à quatre cœurs, le Core i5 7400 est toujours proposé à partir de 180 euros, et fait donc plutôt face à des puces telles que le Ryzen 5 1500X (4C/8T) proposé à 190 euros. Une différence tarifaire qui ne doit pas faire oublier un fait essentiel pour un usage bureautique : les modèles d'Intel disposent d'une partie graphique, contrairement à ceux d'AMD.

Ainsi, ces derniers nécessiteront l'acquisition d'une carte graphique, ce qui peut ne pas être neutre en termes de coût, d'espace nécessaire et de consommation.

Deux CCX, quatre cœurs, quatre fréquences

Pour rappel, ces nouveaux Ryzen 3 sont dotés de quatre cœurs, mais sans SMT, ils ne peuvent donc gérer que quatre threads contrairement aux Ryzen 5 qui en assure le double. Ils embarquent 2+8 Mo de cache (L2/L3) et annoncent un TDP de 65 watts. En interne, ils se composent de deux CCX, chacun avec deux cœurs actifs.

Ils se distinguent l'un de l'autre par leurs fréquences, avec une petite subtilité. En effet, deux technologies entrent en compte en la matière concernant Ryzen : Precision Boost et XFR. Jusqu'à maintenant, pour chacun de ses modèles, AMD communiquait trois valeurs : la fréquence de base, le Max Precision Boost (un ou deux cœurs actifs) et le XFR Boost.

AMD Ryzen Slides Launch

Pour un modèle 1800X, cela donnait de 3,6 GHz à 4 GHz, avec un XFR Boost de 100 MHz. Mais une quatrième valeur intermédiaire existe, sans être communiquée (voir ci-dessus) : AllCoresBoostFMax. Il s'agit de la fréquence maximale qui peut être atteinte dès lors que plus de deux cœurs sont actifs.

Avec Ryzen 3, les choses sont un peu différentes. AMD communique toujours une fréquence de base et une valeur XFR, mais aussi deux autres fréquences : All-Core Boost et 2-Core Boost. La première correspond donc à AllCoresBoostFmax, qui n'était pas communiquée jusqu'à maintenant, la seconde au Max Precision Boost. Cela donne les valeurs suivantes :

  • Ryzen 3 1200 : 3,1 GHz (Base) - 3,1 GHz (All Core) - 3,4 GHz (2-Core) - 50 MHz (XFR)
  • Ryzen 3 1300X : 3,5 GHz (Base) - 3,6 GHz (All Core) - 3,7 GHz (2-Core) - 200 MHz (XFR)

De quoi permettre à ces processeurs d'obtenir des performances plus élevées, mais assez proches de leurs concurrents malgré la présence de deux fois plus de cœurs. L'avantage de la fréquence plus élevée pour Intel. Côté consommation, ils restent raisonnables selon nos premiers essais, mais là encore, le fait qu'une carte graphique soit nécessaire peut marquer une vraie différence dans la pratique. 

Par défaut, ces processeurs seront livrés avec un ventilateur Wraith Stealth, déjà distribué avec les modèles R5 1400. L'occasion pour AMD de confirmer que le Wraith Max sera bien disponible de façon indépendante d'ici quelques semaines. Sans doute dans le courant du mois d'août (le tarif reste à préciser).

AMD Ryzen 3AMD Ryzen 3

Ryzen Threadripper, Radeon RX Vega : AMD prépare une rentrée chargée

Il faut dire que les jours à venir vont être chargés pour le constructeur. Outre ce lancement et la mise en ligne de nouveaux pilotes, c'est aujourd'hui que les machines à base de processeurs Ryzen Threadripper peuvent être mises en vente par les intégrateurs comme Dell (voir notre analyse). 

Les puces, elles, devraient arriver en précommande d'ici quelques jours (pour une disponibilité début août), sans doute aux alentours du SIGGRAPH qui ouvre ses portes ce dimanche. Le salon devrait aussi être l'occasion de découvrir en détail les Radeon RX Vega, quelques journalistes ayant été invités sur place (HardOCP a déjà eu droit à un accès exclusif).

Les APU de 7ème génération enfin disponibles ?

Mais la grande surprise de ce lancement est le retour sur le devant de la scène des APU de 7ème génération (Série 9000) et des Athlon X4 900. Pour rappel, cette famille connue sous le petit nom de Bristol Ridge a été lancée en fin d'année dernière, et il s'agissait alors des premières puces pour socket AM4. Mais leur disponibilité était limitée aux intégrateurs.

Autant dire que cela n'a pas vraiment été un raz de marée, ces modèles gravés en 28 nm, avec une architecture CPU Excavator et une partie graphique GCN 1.3 devant occuper l'entrée de gamme d'ici à l'arrivée des APU basés sur la nouvelle architecture. Mais voilà, ils ne sont toujours pas disponibles.

AMD APU Bristol RidgeAMD APU Bristol Ridge

AMD est d'ailleurs assez peu prolixe à leur sujet et pourrait ne rien dire avant encore quelques mois. Il faut donc occuper le terrain de l'entrée de gamme, et surtout de la bureautique. C'est donc l'ancienne génération qui est mise en avant comme une solution à court terme, permettant ensuite d'évoluer vers une machine plus puissante via le support longue durée promis par le socket AM4. Le tout en bénéficiant d'une plateforme bien plus attractive que celle d'Intel.

Officiellement, ces APU sont donc disponibles dès aujourd'hui (en partie). Mais voilà : les revendeurs ne paraissaient pas encore au courant lors de la préparation de cet article et aucun modèle ne semble disponible en stock pour le moment. Ils pourraient néanmoins arriver d'ici quelques jours, le temps que l'information et les produits circulent. Côté tarif, il est question de 55 à 99 dollars, soit de 55 à 115 euros.

Une offre d'entrée de gamme qui casse les codes...

Avec ses processeurs Ryzen 3, AMD montre une fois encore sa capacité à bousculer le marché. Il est désormais possible d'avoir accès à des puces dotées de quatre véritables cœurs, avec une plateforme complète et évolutive, dès 120 euros. Jamais Intel n'aurait osé proposer un tel choix, le fondeur étant encore trop accroché à sa position et à ses bonnes vieilles habitudes.

Pour autant, la révolution est moins forte que sur le haut de gamme, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord l'écart de performances constaté n'est pas vraiment en accord avec le nombre de cœurs, qui double. On pourra être déçu d'un tel résultat, qui vient sans doute des choix d'architectures et des fréquences plus basses proposées par AMD.

Ensuite, parce que ce genre de puce est souvent utilisé pour des machines ayant plutôt une vocation bureautique où un GPU indépendant n'est pas toujours nécessaire. Et dans pareil cas, Intel pourra sans doute remporter la partie. 

AMD Ryzen 3AMD Ryzen 3

... mais encore incomplète

Ce, sans parler du manque de modèles Mini ITX pour les adeptes de machines compactes, puisque seule l'ASRock Fatal1ty AB350 Gaming ITX/ac et sa version X370 semblent disponibles en France. Ou d'APU bien plus attractifs que des modèles en 28 nm sortis d'un passé qu'AMD est sans doute pressée de laisser derrière elle. Pour convaincre, la société devra donc accélérer, et la période de la rentrée sera cruciale. 

D'ici là, ces Ryzen 3 trouveront sans doute leur public. Ils proposent l'accès à quatre cœurs à un tarif plancher, et peuvent faire un peu d'ombre à des modèles comme les Core i3 7100/7300 ou même les Ryzen 5 1400X/1500 si leur capacité d'overclocking se confirme aussi aux alentours des 3.9/4 GHz. On peut d'ailleurs se demander si la multiplication de références assez proches entre 120 et 200 euros ne risque pas de brouiller le message et de complexifier le choix des clients ayant décidé d'opter pour une puce Ryzen.

Mais l'absence de partie graphique constitue un vrai handicap pour des machines bureautique, la moindre carte graphique se payant au moins une trentaine d'euros (soit le quart d'un R3 1200). De quoi refroidir les entreprises et les intégrateurs. Il faudra donc aller au-delà pour que l'on considère que l'on est face à une gamme complète et cohérente, capable de mettre à mal les positions d'Intel à tous les niveaux, notamment là où se fait le gros du volume. Une chose est sûre : AMD a rarement été si proche de son but.

Ce contenu est désormais en accès libre

Il a été produit grâce à nos abonnés, l'abonnement finance le travail de notre équipe de journalistes.

ou choisissez l'une de nos offres d'abonnement :

62 commentaires
Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 27/07/17 à 15:28:46

C'est un peu couillon en effet de ne pas proposer de chip graphique pour la bureautique... D'ailleurs le problème ne ce situe pas que la mais aussi au niveau des benchmark... A puissance égale un chip intel aura un meilleurs score que de l'amd à cause du chip graphique.

Mais entre nous je crois pas que amd perce vraiment un jour à moins de doubler les perfs de chip intel en étant vendu au même prix... Car ces dernier mois avec ryzen ont ce rend bien compte qu'avoir les même perfs pour la moitié du prix ne sert pas à grand chose, hors sortie officielle aucun media ne parle jamais de amd...

Avatar de loulnux INpactien
Avatar de loulnuxloulnux- 27/07/17 à 15:30:51

Les APU sont attendues puisque la plupart des fabricants de cartes mères ont déjà sorti des modèles AM4 compatibles et sont référencée chez les distributeurs depuis le mois de mars .

Avatar de Righall Abonné
Avatar de RighallRighall- 27/07/17 à 15:34:33

Pour le test des R3 c'est .

Avatar de gwado Abonné
Avatar de gwadogwado- 27/07/17 à 15:41:02

"doubler les perfs de chip intel en étant vendu au même prix..."
et
"même perfs
pour la moitié du prix"

C'est pas un peu la même chose ?

L'important est qu'AMD fasse bouger le marché.

Avatar de Haken Trigger Abonné
Avatar de Haken TriggerHaken Trigger- 27/07/17 à 15:42:29

Bon, pour les R3 c'est les mêmes que les R5 et R7 : ils pourrissent les ratios perf/prix de chez Intel tranquillement ! \o/

Par contre vivement Raven Ridge et les Ryzen Mobile, car les APU 28nm... Voilà quoi.

D'ailleurs, test fait il y a peu : j'ai cherché des PC portables corrects (1080p, 15.6") avec du AMD dedans... Le seul que j'ai trouvé est désormais retiré de la vente. En sachant que, comme dit dans l'article, les APU 9000 ont été lancés il y a plus de 6 mois... Ca me désole, moi qui voit mon PC portable actuel (Athlon II M320) fatiguer à fond :(

Avatar de Ar-no INpactien
Avatar de Ar-noAr-no- 27/07/17 à 15:44:37

Globalement les perfs d'un honorable i5 2500K quand celui-ci était déjà disponible à moins de 180€ en 2011...
Je trouve pas ça folichon.

Avatar de skankhunt42 Abonné
Avatar de skankhunt42 skankhunt42 - 27/07/17 à 16:12:13

gwado a écrit :

"doubler les perfs de chip intel en étant vendu au même prix..." et  "même perfs pour la moitié du prix" C'est pas un peu la même chose ?

C'est la même chose si tu proposes des perfs doublés au même prix et pour le moment amd ne le propose pas... Pour le moment c'est juste perfs équivalente la moitié prix donc l’intérêt est moindre. T'en à pas mal qui ne regardent pas trop à la dépenses, ils veulent juste de bonnes perfs. Donc il resteront sur un budget de 1000€ en prenant un i7 au lieu d'un amd, sans compter le phénomène de luxe ! Alors que si tu leur propose pour 1000€ un amd qui est deux fois plus performant qu'un i7 au même prix la ça va switcher... C'est un peu le même principe qu'un mac / pc assemblé / pc en kit.

Un mac coute deux fois plus cher qu'un pc assemblé à puissance équivalent et ne possède aucune différence fondamentale... Tu ouvre un dossier puis un fichier pour le lancer dans un programme, tu surf sur le net avec firefox et tu relève tes mail avec thunderbird...

Sur un pc assemblé tu peut exactement faire la même chose sous windows sauf que ça sera deux fois moins cher... Sauf qu'un pc n'est pas un mac, un pc c'est moche, ect... Et un pc en kit coutera 200€ moins cher qu'un pc assemblé, mais l'image est encore pire " un truc plein de led si ça tombe en panne je l'ai dans le cul". En temps que geek au début j'ai souvent proposer mes service pour monter une machine et jamais personne n'a accepté, le niveau de confiance est bien trop bas.

Proposer deux fois moins cher pour les même performance c'est exactement le même délire, un côté cheap ou tu va te demander "ils ont sacrifiés quoi pour arriver à ce prix la ?". Au final ont peut en conclure que dans pas mal de domaine c'est le prix qui domine le marché et pas la qualité fondamentale par rapport au prix.

 
L'autre problème vis à vis du prix et des perfs c'est les médias et leur influence sur le grand publique. Va un peu sur youtube tu verra qu'ils font tous une vidéo sur amd le jours de la sortie d'un chip mais ensuite ce n'est que du intel... Pourquoi ?

Parce que pour la plupart ils ne prennent que les trucs qui coutent les plus cher, quand tu met un sli de deux 1080 et 250€ dans une alim t'est plus à 500€ près au niveau du cpu... Du coup les chip amd ce retrouvent plutôt dans des vidéos "budget" et ça intéresse pas beaucoup de monde ( à visionner j'entend ).

Ensuite t'a tous le délire du sponsoring et l'affiliation... Si tu met systématiquement en avant AMD tout ceux qui auraient achetés du intel iront vers du amd et donc tu touchera moins d'argent à chaque vente. Si 30% de ton audience te rapporte 10$ à chaque vente d'un i7 via un lien d’affiliation pourquoi l'envoyer sur du AMD pour qu'il ne te rapporte plus que 5$ ? Sachant que le 70% restant passera probablement par ta vidéo après avoir fait une recherche " amd performance ".

Dernière chose : Quand tu propose deux fois moins cher au même perfs c'est ton maximum. Intel lui propose deux fois plus cher pour la même chose mais l'architecture est très très vielle et il y à plus beaucoup d'évolution. Ont peut donc imaginer dans quelques mois que intel baisse ses cpu de moitié et en sort de nouveau deux foi plus puissant avec les prix actuels et la AMD sera baisé...
 
 

Avatar de xillibit Abonné
Avatar de xillibitxillibit- 27/07/17 à 16:25:06

Ar-no a écrit :

Globalement les perfs d'un honorable i5 2500K quand celui-ci était déjà disponible à moins de 180€ en 2011...
Je trouve pas ça folichon.

C'est abusif à ce prix là sans hyper-threading

Avatar de popo76 INpactien
Avatar de popo76popo76- 27/07/17 à 16:31:33

J'aurais plutot dit equivalent a un i5 3570K ;)
Mais ces ryzen 3 sont un peu une deception ! Pas de chipset graphique et des perf moyenne, on doit trouver un i5 3570k a 80€ d'occasion, bon ok ddr3 + carte mere en 1155 non evolutif et vendu 150€ d'occase sauf sur ali qu'on peut trouver a 30€ la chinoiserie !

En tout cas j'attends comme beaucoup les ryzen mobile, parce que pour le moment chez intel ça bouge pas beaucoup, les dernier i7 7xxx mobile sont aussi performant qu'un i7 4xxxqm qui date de 2014 !

Édité par popo76 le 27/07/2017 à 16:32
Avatar de Nozalys Abonné
Avatar de NozalysNozalys- 27/07/17 à 16:36:52

Il veut dire quoi leur graphique tout pourri ? J'y comprends rien. Ça m'agace tellement quand je vois un graphique sans légende ni unités sur les axes...

Il n'est plus possible de commenter cette actualité.
Page 1 / 7

Votre commentaire

Avatar de lecteur anonyme
Avatar de lecteur anonyme

2000 - 2019 INpact MediaGroup - SARL de presse, membre du SPIIL. N° de CPPAP 0321 Z 92244.

Marque déposée. Tous droits réservés. Mentions légales et contact